Mardi 25 juin, Carenews a publié un article rédigé par Génération2 faisant un retour sur  le dernier Forum Annuel de l’European Foundation Center  sur le thème “Liberté, Egalité, Philanthropie”. Les participants ont pu s’interroger sur le rôle de la data dans la philanthropie, illustré par des exemples français et européens (Fondation de France, Fondation La France s’engage, Schneider Electric, Accenture ). 

Les datas sont utiles pour le secteur philanthropique dans quatre champs d’action : l’amélioration de la philanthropie, l’orientation du financement, le plaidoyer et l’activisme, et pour orienter la vision politique. Des dangers existent cependant, liés à la manière dont les datas sont utilisées ou possédées. Lucy Bernholz de Digital Civil Society Lab préconise une forte implication des acteurs philanthropiques dans la création d’une institution encadrant l’utilisation des données, ainsi qu’une coopération entre acteurs pour prendre en compte toutes les visions. Alberto Alemanno, fondateur et directeur de The Good Lobby, insiste sur la mise en place de cadres juridiques.

Avec le nombre d’outils qui se construisent autour de la data, l’espoir que les fondations européennes s’en emparent pour construire une société vertueuse d’intelligence collective est grand.  

Retrouvez notre article complet sur Carenews !